FANDOM


Carte-ok-cadre-bois

NaNxNaNpx

Agramor Ancienne 001

Pays de Départ de Blood Sword Considéré comme la marche sud de l' Empire Chrétien d'Occident

Sa capitale est Minas Alqua

Principales villes du pays

Rois et Régents

Principaux Personnages actuels du Pays

Géographie d' Agramor

Situé au nord entre le fleuve Forb et au sud par la Foret noire ...

Peuples d'Agramor

Agramor est peuplé de nombreuses races

Histoire d'Agramor

  • 320 (-20) : Un groupe de chevaliers du Temple construisent un château dans une contrée sauvage au pied du grand mont solitaire.
  • 322 (-18) : Des colons venant de Camelot construisent des fermes au nord du fleuve.
  • 324 (-16) : Des voyageurs plus temeraires que les autres parviennent à franchir la montagne pourtant infesté d'orcs et découvrent Laelith, une citée sainte de 30000 habitants.
  • 330 (-10): Création d'Albion, le pays est appelé province d'Agramor.
  • 340 (0): Le nombre d'habitants augmente sans cesse, le pays est divisé en comtés autonomes de Camelot.La province devient pays.
  • 348 (8): Un grand clerc de Camelot se retire en Agramor, construit une tour dans l'est.Il deviendra le Nécromancien.
  • 363 (23): Une troupe d' orcs venue du sud franchit le fleuve,ravage le pays et assiège Albion,l'hiver les chasses.
  • 382 (42): Les colons franchissent le fleuve.Le comté de Clairval est alors créé.
  • 394 (54): La nuit du nouvel an dure 24 heures.Le lendemain,le château des templiers est entièrement détruit est calciné.Les rares survivants sont devenus fous à lier.Ce sont Belzebuth et Belial qui sont l'auteur de cette destruction, au cours d'un de leurs raids sanglants.
  • 397 (57): Guerre entre les maisons d'Artigne et de Clairval, Geodefroi de Clairval revendiquant des terres au nord du fleuve. Malgré de nombreux assauts,de Clairval ne parvient pas à passer le pont.Durant l'ultime assaut,mené par le seigneur lui-même,un éclair (dû à la guilde des magiciens d'Albion) déchire le ciel et s'abat au centre du pont,le coupant en son milieu.De Clairval et ses meilleurs chevaliers se noient dans le fleuve.Cet événement marque le début d'une longue rivalité entre les deux maisons.
  • 404 (64): La guerre reprend entre les deux comtés;les osts sont levées.Une importante bataille à lieu prés de la forêt des 7 loups.Là,l"armée d'Albion est mise en déroute par l'arrivée de nouvelles armes à Clairval: des bombardes.Pour arrêter la guerre,l'agrandissement de son comté vers l'ouest est accepté.
  • 412 (72): Le château des templiers est reconstruit à l'est de la montagne, à la limite du comté de Clairval .
  • 421 (81): Pendant 3 jours,un dur orage persiste.Des marais sortent d'étranges lumières vertes,des feux follets,des bruits de tonnerre.A la fin,les marais ont triplé de taille, et personne ne s'est risqué à l'intérieur.Un groupe de sorcières s'est installé dans l'île.
  • 423 (83): Une grande famine s'abat sur le pays,les loups sont aux portes des villes.Le seigneur d'Artigne donne son propre destrier à manger à ses cerfs.
  • 425-445 (85-105): 20 ans de prospérité.Une muraille est dressée autour d'Albion.
  • 446 (106): Un grand dragon noir détruit la plupart des récoltes.Il est battu par Valangh le Verbeux au sommet du Mont des nains.
  • 452 (112): Les jours sombres reviennent.Pour une obscure histoire de droit de passage, la guerre s'est rallumée entre Albion et Clairval.Pendant que la chevalerie s'affronte en de nombreuses charges sanglantes pour la possession du pont,une partie de l'armée d'Albion traverse au gué de l'ouest (le pont n'existait pas encore),prends à revers l'armée adverse et la refoule jusqu'au faubourgs de Clairval.Le seigneur accuse Albion de ne pas respecter les lois de la guerre.
  • 458 (118): Une armée gobelinoïde menée par un grand troll du nom de Ouglouk descend des Griffurets, ravage le comté de Talain, tente de pénétrer dans le comté d'Albion en franchissant le fleuve entre la forêt elfique et la montagne des nains.La tête d'Ouglouk est tranchée par un jeune chevalier du nom de Leolas.
  • 461 (121): Tremblement de terre en Agramor: 60 morts sous les décombres;les châteaux résistent. Emeute à Talain: le baron Volsung est chassé est remplacé par Rodérick le Preux.
  • 466 (126): Le pouvoir du Nécromancien s'affirme; plus personne ne s'aventure près de sa tour. Ses raids sanglants commencent quelques années après.
  • 468 (128): Le château des templiers sur le Mont des titans est occupé par Volskar. Celui-ci occupe également un vieux souterrain de nains près d'Albion et le transforme, le reperce pour en faire une véritable forteresse souterraine.
  • 475 (135): Le Nécromancien prend contact avec les orcs de la Forêt noire et commence à les former à la guerre.
  • 481 (141): Le maître de la guilde des magiciens d'Albion, Randell, s'enfuit d'Agramor et fonde le monde miniature de Jarandell dans la chaîne des Griffurets.
  • 486 (146): Première croisade en Terre Sainte prêchée par l'évêque d'Albion et organisée par Rodéric, seigneur de Talain, qui y gagne le surnom de "preux". Echec dans la traversée par terre des pays sauvages,seule la ville d' Housouf est prise et le nom devient Saint-Jean- d' Acre.
  • 489 (149): De leur base souterraine, les orcs de Volskar attaquent les convois des marchands et amassent le butin dans le château de leur maître.
  • 490 (150): Guerre entre Galhaut d'Artigne et Hugues de Clairval après une tentative de complot de ce dernier contre Albion, découverte par son adversaire. La morte saison sépare les adversaires.
  • 491 (151): L'année de la guerre noire. Commandé par le Nécromancien, des meutes d'orcs jaillissent de la Forêt noire, assiègent Laëlith et envahissent le pays jusqu'au grand fleuve, ou une courageuse résistance leur sera opposée sur les ponts par le chevalier du Cygne Blanc de Montglade. Alors qu'elle est sur le point de céder, une armée de Camelot et commandé par le roi Arthur lui-même (nommé en 140) et renforcée par des colonnes de nains libère les villes du sud et refoule les débris des forces noires dans leur forêt.
  • 492 (152): Les grands orcs des Grifurets descendent des montagnes et assiègent Talain. La ville sera délivrée le jour de noël par une expédition de secours venue d'Albion et commandée par le chevalier du Cygne Blanc.
  • 493 (153): Deuxième croisade déclenchée par la prise de Saint-Jean-d'Acre par le sultan. La ville est reprise par Galhaut d'Artigne, mais les chrétiens échouent devant Kandahar à cause de l'alliance surprise du sultan avec des forces orientales. Ces mêmes guerriers orientaux débarquent quelques mois plus tard en Agramor dans un but inconnu. Ils sont finalement anéantis par les seigneurs Agramoriens sans que leur mission soit découverte.
  • 494 (154) : Echec de Galhaut d'Artigne dans une expédition dans les terres Lodlaÿns du nord-ouest, mais aussi dans la troisième croisade qui reflue loin de Kandahar.
  • 495 (155): Prise du souterrain de Volskar et mort de ce dernier en combat singulier contre Galaère de Montglade. Prise de Kandahar par Galhaut d' Artigne (cinquième croisade).Les croisés consentent à partir en échange d' une lourde rançon. Lors d' une nouvelle guerre entre Albion et Clairval, le seigneur de Clairval est vaincu et doit s' enfuir à l' est. Clairval est annexé à Albion.
  • 496 (156): Deuxième guerre noire, le nécromancien, après s'être allié aux orcs et trolls des Griffurets, lance une nouvelle fois ses hordes à l'assaut. A cet occasion Galhaut et ses meilleurs chevaliers, dont Galaère lance un raid sur la tour du nécromancien pour tenter de stopper l'invasion, le seigneur et le Nécromancien y trouvent la mort. Après maints combats, la noblesse meurtrie fuit, les villes privées d'armées se rendent. Clairval est incendiée et colonisée, ses habitants massacrés ou réduit en esclavage. Le nord du pays est étroitement surveillé: c'est le début de l' occupation.
  • 496-512 (156-172): Le pays est occupé pendant 16 ans par les orcs et les efles noirs. Une partie de la noblesse s'est réfugié dans le sud-ouest du Lodlaÿn et dans le royaume de Logres, le reste (se qui ont refusé de fuir et de capituler; Galaère, Durin et une centaines d' hommes) est enfermé dans les profondeurs des mines d' Infernapolis pour y extraire le karga (métal noir) pour le compte des orcs.
  • 509 (169): Galaère, est "extrait" de la forêt verte, grâce à son fils Gautran, puis il rejoint les Agramoriens réfugiés en Lodlaÿn.
  • 509-512 (169-172): 3 ans d'attente à préparer la reconquête du royaume à l'abri de la grande forêt du Chêne blanc.
  • 512 (172): Au bout de 16 ans!, le nord du royaume est délivré. L' armée de reconquête est commandé par Galaère de Montglade du Cygne blanc et par le chevalier du Loup, les forces Agramoriennes sont aidé à cette occasion par 700 elfes de la forêt du Chêne blanc. Agramor devient indépendant vis à vis de Camelot (après une courte guerre civil). Création de la ville de Minas Alqua.
  • 513 (173): Le 13 avril, Galaère (semi-elfe et parlant le nain grâce à Durin) est nommé par les elfes, nains et ses pairs roi d' Agramor. La même année de Clairval venant de l'est tente avec une forte armée de conquérir Agramor. Il est chassé par l' hiver alors qu' il assiégé Talain.
  • 514 (174): Pour aider et secourir les populations humaines du sud Lodlaÿn (ouest du Lodlaven) sous le joug des orcs, le roi Galaère libère Buncatna et tue en combat singulier le roi orc Gorfank. Une grande épidémie de tifus s' abat sur le pays, de nombreux morts sont à déplorer mais se sont les orcs qui sont lourdement touchés.
  • 515 (175): Les populations efles et humaine du nord Lodlaÿn (nord-ouest) asservi par les Lodlaÿns du clan des pierres noires sont libérées. Le royaume d' Agramor s' agrandit. Sombreval redevient Clairval durant le mois de septembre; malheureusement le grand roi des elfes de la forêt du Chêne blanc, Falhentas est tué par le puissant chef troll Karouk (la vengeance de son peuple sera terrible, puisque plus de 7000 orcs et une douzaine de trolls trouveront la mort dans Clairval). Le château des templiers est repris mais ne pourra être tenu. Dans la lancé, une attaque mené par les airs est effectué directement sur la citadelle des Lodlaÿns du clan des pierres noires dans les Grifurets. Ces derniers fuiront vers Garathgat.
  • 516 (176): 31 juillet , couronnement par l' archevêque Grégoire II de Camelot de Galaère et de Solange de Montglade représentant de Dieu en Agramor. Devenant ainsi marche sud de l' empire. La troisième (??? pas quatrième ? XXX) croisade est prêché par Grégoire II pour reprendre le tombeau du christ. Agramor d' un côté et le duché de Kerrindwen de l' autre vainc les troupes du sultan. Prise de Omeyade et de Kandahar. A la fin le sultanat est confié à Alarick de Kerrindwen, Agramor qui pourtant à fourni le plus d' effort et qui y a perdu le plus de troupes n'est pas récompensé.
  • 517 (177):Incursion des "barbares" en Agramor. Croisade dans les 5 royaumes?. Attaque de Minas Nazul. Phénoméne de la brume (dont l'origine serait la destruction d'une orbe magique Lodlayne de grande puissance); lors de la troisième guerre noire des orcs noirs de la forêt noire, alliés aux orcs des Grifurets et de Carnfelt déferlent à nouveau sur Agramor, en même temps une brume opaque venant de l' est progresse et inexorablement recouvre le pays. Le roi resté au pays pour le défendre retarde avec ses fidèles cette "marais" permettant à quelques femmes et enfants (dont la reine) de fuir par mer.
  • 517-535 (177-195): Agramor est en sommeil et est de nouveau occupé par les orcs.
  • 535 (195): La situation de la chrétienté est la suivante: les rescapés de la brume se sont installés sur les terres de l' ouest, par delà l' Océan. Il y a 2 grands duchés qui s' opposent: le duché de Terre neuve, dirigé par Renaud de Villantroy qui a épousé Aurore (conformément aux derniers voeux de Galaère). Ce duché comporte beaucoup d' agramoriens, dont l' amiral Robert d' Arwin. Renaud a eu 3 filles avec Aurore, Monica, Amandine et Lilka. Ses espions sont Julius et Eleana. En face: le duché de Noircastet. Là sont réunis les survivants de Sarras, Cobernyc et Camelot. Ceux-ci sont fervents défenseurs du clergé "traditionnel", d' où esclavage des peuples mayas (mieux traités chez Renaud). Les Kerrindwens se sont installés sur des terres vikings, au nord. Evelnyr a disparu, ainsi que les dirigeants agramoriens. On s' imagine que le "Galhaud" a coulé à pic et eux avec... En réalité, Solange et ses deux fils sont installés sur l' Ile de l' Espérance, avec quelques elfes...et le Galhaud qui est camouflé dans une crique. Elle attend un signal. Elle a installé sur l' Ile de Muir, dans un monastère, les enfants de Rudolf d' Artigne (Hugo), Hugues de Béringar (François), Valitens et Eleana (Alphand), et Arnaud de Kerrindwen (Martial). Jean et Ganelon, quant à eux, reçoivent des enseignements sur leurs futures responsabilités. Surtout Jean, car Ganelon sèche les cours pour aller voir les elfes. C' est ce groupe qui obtient la révélation avec la visite d' un ange qui leur remet 7 croix bleues, et leur donne pour quête de faire disparaître la brume. Ils s' évadent de Muir, et doivent trouver les 3 autres porteurs de croix qui sont: Jean de Montglade, Louis de Malvèse (fils de Sylvia de Malvèse), et un certain Jésus qu' ils doivent trouver au Sud de Terre-Neuve. Les porteurs débarquent à Nouvelle Albion, la capitale de Renaud, le rencontrent et lui demande un bateau. Celui-ci leur rit au nez, mais les jeunots ne se découragent pas et dérobent une petite nef locale nommée le "coule à pic". Suivant les instructions célestes, ils trouvent Jésus qui est...un orc chrétien. Puis découvrent l' île de l' Espérance, ou Jean rejoint le groupe, et enfin arrivent à localiser Louis de Malvèse sur l' île fortifiée de Saint Jean de Sarras, et le font évader. Le groupe des 7 est constitué, et vogue vers le continent originel, non sans quelques péripéties (découverts d' une île avec les restes d' une citée Lodlaÿn jaune, récupération d' une orbe magique pour permettre le franchissement d' une barrière de corail nommée les "dents du dragon", harcèlement des démons, ect...). Après avoir accosté, ils découvrent que sous la brume, tous ceux qui ne se sont pas enfuis par mer sont pétrifiés depuis 12 ans. Ils suivent leurs instructions, se dirigent vers le coeur de Valbrume, non sans pertes: Jésus est tué en combat contre des démons, pour sauver Louis qui craque à la fin et se laisse persuader par des démons, il s' enfuie avec eux. Les porteurs trouvent une épée sainte, Ankelagen, dont Alphand est le premier à se saisir. Les 5 derniers arrivent à destination, dans l' antre du Diabolus Carnifex, et là, après avoir fait une dernière confrontation, ils débloquent la situation et la brume est aspirée, les gens dépétrifiés. S' ensuit...un gros bordel, bien sûr, puis la situation se stabilise dès que les premiers expatriés reviennent. Afin de mettre fin au conflit entre les 2 factions chrétiennes, un pape est élu: Grégoire Magnus. Mais les 2 expatriés, Villantroy et Cobernyc, lorgnent sur le trône de la chrétienté. En Agramor, Jean monte sur le trône, la reine mère revient avec le Galhaud et son vaillant capitaine Hugues de Fierlant, ainsi que Ganelon. Hugo reprend Albion, François reprends Talain, Martial les diverses baronnies de Kerrindwen, Alphand est bien malheureux car les Lodlaÿns semblent avoir disparus, et les citées semblent contrôlées par les anciens esclaves qui ne veulent pas le voir. Robert d' Arwin ne veut pas abandonner sa fonction d' amiral et laisse son fils Raymond devenir comte de Goratz. Après conseil des 5 porteurs, le roi lui confie la croix de Jésus.
  • 536 (196): Dans le même temps, une grave famine secoue les grandes villes (pas de moisson!!), et en particulier Camelot. Le pape décide alors d' expulser 10 000 personnes des bas quartiers, afin de remédier à ce problème. Evidemment, c' est Agramor qui voit arriver tous les éxilés, le roi décide de les reloger un peu partout (Hurlevent, Mortepierre...et surtout Clairval). Expédition contre les orcs, prise de Clairval sans trop de difficultés (les orcs aussi sont à la rue)...et Jean propose à Alphand de devenir comte de Clairval. Les maisons en ruine sont relevées à la hâte et la population s' installe. Un certain Chlodweig fait parler de lui: il contrôle les orcs autour du château des templiers du sud, il semble que ce soit en réalité Louis de Malvèse. Un certain "Goupil", sorte de robin des bois, se met à assaillir les convois de Clairval au grand dam du comte.
  • 537 (197): Le pape envoie un légat pontifical en Agramor, Gérard d' Haubecourt. Il demande aux agramoriens de faire une croisade contre Goferfinker, en même temps que les Kerrindwens du Nord. Le but: prendre le site. En récompense, les croisés pourront rapatrier chez eux les esclave du bas-Fink chez eux. Agramor y va, met le siège à l' Ouest pendant que les Kerrindwens doivent venir à l' Est. Les agramorins trouvent un passage pour descendre en bas, toute l' armée y va et arrive à conquérir de haute lutte tous les plateaux. Pendant ce temps...les Kerrindwens en profitent pour leur voler lâchement tous leurs chevaux et rosser leurs conducteurs de chariots. S' ensuivra une plainte officielle du roi Jean auprès du Pape. Les seigneurs arrivent à convaincre la population fluvienne esclave de venir s' installer en Agramor, les rapatrient et décident de les installer à Nécropolis. Hélas, après une campagne de quelques jours, les armées orcs manquent d' écraser la fragile colonne dans la montagne: c' est la bataille du col de Laëlith. Bilan, 330 morts orcs, 180 chrétiens. L' armée reflue vers le fleuve pour se mettre à l' abris, mais est rattrapée du côté des ruines de Saint-Benoît par un gros corps orc: bataille de l' Aragon. Et là, miracle, victoire des chrétiens avec 1000 pertes orcs (sur 3000). Néanmoins, ils abondonnent l' idée de prendre Nécropolis et installent les Fluviens en 4 endroits: Castelluisant, Minas-Nazgul (désormais gérée par Ganelon), Avallon (nouveau village construit près du Lodlaven) et Beaurivage (nouveau village construit en dessous de Goratz). Enguerrand de Malvèse, qui est roi de Malvèse, épouse Marie de Sarras. Les agramoriens apprennent l' existence de l' alliance du Soleil noir au sud entre elfes noirs (qui ont refait une citée au sud), gobelins, orcs verts...
  • 538 (198): Mort du roi Thorin et couronnement de la reine Alix sous la montagne, sa fille. Le pape donne 5 ans aux agramoriens pour christianiser elfes, nains et Kurgondes (bon courage). Le pape (toujours lui), lève une croisade contre les 5 royaumes qui sont séparés de la chrétienté. Participent la Fermeraie, Malvèse (qui dirige l' opération), Agramor, et un contingent de porte-glaïves qui doit prendre Garathgat...La récompense: chaque pays qui participe pourra prendre en régence un territoire. La campagne débute bien pour Agramor qui s' infiltre en Ostréka. Mais ils ne peuvent prendre de forteresse et aucune armée ne se présente à eux. Ils rejoignent le point où doivent se trouver les troupes de la Fermeraie...et ne trouvent que des cadavres! Le plan avait été connu par leurs adversaires, qui ont fait alliance avec les Kerrindwens du Nord, les Borkas (barbares du Nord et ennemis des Kurgondes), les Skavites (qui tiennent le col des Karnentides), et même le grand Khan. C' est une alliance qui défie le pape et sa logique d' expansion inéluctable de la religion chrétienne. Childéric IV de Kerrindwen se porte le défenseur des petits peuples non chrétiens. A Argos, l' armée de Malvèse se fait piéger et Enguerrand décide de capituler pour sauver ses troupes. Les portes-glaïves sont écrasés par les Garathéens sur les pentes de leur volcan. Les Agramoriens qui se trouvent maintenant près de Kasgar, rencontrent les débris de l' armée de la Fermeraie, et ensemble refusent la capitulation. Ils sont encore un peu plus d' un millier. Une armée de 3000 hommes (dont beaucoup de barbares et quelques cavaliers des steppes) prends Kasgar sous leur nez. Le roi Jean les défie, l' armée sort de Kasgar et vient à la rencontre de la petite ligne agramorienne...Jamais sans doute les joueurs auront livré bataille avec autant de certitude de perdre leur personnage que ce jour là. Mais c' est compter sans la fragilité des masses barbares face à la puissante chevalerie. Les pertes sont grandes, mais l' armée coalisée, commandée par trop de têtes à la fois, est vaincue, abandonne Kasgar et se retire à l' Est du Carmine. La victoire de Kasgar a eu un retentissement énorme dans la chrétienté, car elle a sauvé la croisade. 2 des 5 royaumes ont été pris: Kaorn (attribué en régence à Agramor), et Kasgar (attibué à la Fermeraie). Pour les autres, ce sera pour une autre fois. Le roi Jean propose à Martial de Kerrindwen de devenir Duc de Kaorn, toujours vassal d' Agramor, en échange de l' abandon de toutes ses baronnies à la couronne. Jean récupère donc directement sous la couronne Kerrindwen, Hurlevent (repeuplé par l' exode de Camelot en 196) et Mortgale. Buncatna est octoyé à Clairval. En rentrant au pays, mauvaise surprise: Goratz a été attaquée par des vikings, bilan: 200 morts et 200 enlevés que le comte devra racheter 1000 P.O.
  • 539 (199): Année assez calme, pour une fois. Lève l' armée pour, à la demande du Comte de Clairval, essayer de reprendre le château des templiers et la petite citée fortifiée que Chlodweig a costruite près du lac vert. L' armée de 1500 hommes se rends sur place, ouvre une brèche dans les murs à coups de bombardes, donne l' assaut et prends la place. Hélas, les seigneurs déchantent vite lorsque les éclaireurs signalent l' arrivée imminente d' une armée de secours de 6000 orcs. L' armée déguerpie aussi vite qu' elle est venue. Martial de Kerrindwen ne paie pas ses impôts, vends sa croix bleue et est arrêté par le roi qui l' emprisonne. Pour le remplacer, il propose à ses seigneurs de voter entre 2 candidats: Dolan Cirederf et Hugues de Château levant, baron de Kaorn. C' est celui-ci qui est élu, et révélera plus tard qu' il est le fils de l' ancien comte de Clairval! Néanmoins, il assure ne pas avoir de rancoeur et s' en tient au futur. Les porteurs de croix sont chargés de détruire le démon de la forêt des 7 loups. Ils s' y rendent, résistent à diverses attaques de démons, et finissent par exorciser le mal de la forêt, ils y trouvent 7 tombes vides. A noter un fait apparemment anodin mais qui vas entraîner la plus grande guerre de la chrétienté: Alphand de Clairval s' éprend d' Adélaïde de Meyrac, fille d' un comte belliqueux voisin de Villantroy. Devant le refus du père lorsqu' il la demande en mariage, Alphand décide d' enlever la belle, et y parvient in extremis.
  • 540 (200): Mariage d' Alphand de Clairval et d' Adélaïde de Meyrac, contre la volonté de Tristan de Meyrac. Ce dernier, marié à la fille du Duc de Cobernyc, demande à son beau père de l' aide. Or, Girard de Cobernyc a justement de grands projets: lors de l' exil en terre Maya, en tant que Duc de Noircastet, il était garant de la politique conservatrice voulue par l' Archevêque de Sarras. Lors du retour au pays, il a mal vécu l' élection de Grégoire Magnus car il avait pour projet de devenir roi de la chrétienté. Or, il n' a pas abandonné son idée. Toujours allié avec Sarras, qui n' aime pas le Pape, il monte une alliance avec les Kerrindwens du Nord en leur proposant de l' aider à monter sur le trône, en échange de quoi il leur laisserai la gestion des 5 royaumes. Il faut donc frapper le Pape. Quoi de mieux que de commencer par les fidèles qui sont de toutes les croisades, ces emmerdeurs d' Agramoriens!. En perdant Agramor, le Pape serait mis en grand danger et accepterait peut-être de négocier. Donc, une expédition est montée en secret. Agramor se doute de quelque chose, et Raymond redoute un nouveau débarquement sur ses terres. Il demande que l' armée d' Agramor stationne sur la côte de manière préventive. Mais Alphand n' est pas d' accord car il estime que cela le rendrait plus vulnérable face aux orcs. En Juillet, les flottes de Sarras et de Kerrindwens, ainsi qu' une nuée de drakkars attaquent Goratz et Laëmor. Malgré une résistance héroïque, les 2 villes tombent avec de lourdes pertes civiles. L' armée d' Agramor est levée, les nains descendent en masse et une ligne de défense est faite sur le fleuve qui va de la montagne naine à Minas-Alqua. Les 2 armées sont équivalentes en nombre et personne n' ose engager le combat. C' est alors que Cobernyc, qui dirige l' opération, décide d' effectuer une feinte. Il a rallié à sa cause le fourbe roi Elessar de la forêt verte (qui semble mal tourné depuis quelques temps) en lui disant que s' il devient roi de la chrétienté, il acceptera qu' il y ait des elfes non chrétiens, contrairement au Pape.Donc, il fait croire à un recul de son armée vers Laëmor, alors qu' en réalité elle a pénétré dans la forêt verte. Cobernyc espère que ses adversaires vont prendre la route de Laëmor et qu' il pourra surgir dans leur dos depuis la forêt. Hélas pour lui, il se produit un phénomène magique extraordinaire: une pyramide noire pousse en une nuit dans le sud de la forêt, des orcs et des démons apparaissent et l' armée de Cobernyc semble avoir disparu corps et bien!. Les comtes poussent alors vers Laëmor, qui a été libérée...par Evelnyr de Malvèse qui est arrivé d' on ne sait où avec une flotte maya!. Goratz est évacué par les Vikings, mais le comte Raymond a été vraiment traumatisé par les multiples exactions et massacres qu' a subit sa population. Il en veut terriblement au comte Alphand.
  • 541 (201): Le duc d' Auray, devenu ami des comtes depuis le tournoi de Minas-Alqua, demande leur aide pour mettre au pas un de ses vassaux qui est trop remuant (et qui a participé à la coalition de Cobernyc). Les Agramoriens y vont, font campagne en dirigeant les trouprs d' Auray, mais le connétable ennemi, fort intelligent, leur inflige une première défaite en détruisant leur arrière garde (constituée de miliciens). Ensuite, alors que les 2 armées sont face à face, il parvient à faire croire au conseil de guerre ennemi que de puissants renforts sont arrivés. Les comtes prennent peur, et préfèrent négocier que de combattre. Du coup, le connétable est régent à la place du comte qui doit faire une petite peine de prison. A cette occasion, Jean rencontre une des filles du duc d' Auray, la charmante Dame Margotte. Avant l' été, les porteurs de croix décident d' investir la nouvelle petite pyramide noire. Ils y parviennent sans trop de difficultés, se rendent compte qu' ils sont dans la "grande" pyramide et font disparaître une illusion. Les soldats de Cobernyc sont alors dépétrifiés (ils étaient restés dans la forêt). Les nobles sont rançonnés et renvoyés chez eux. Les soldats sont gardés prisonniers du roi. Alphand veut sa part et part avec ses troupes et des prisonniers. Les gardes du roi l' arrêtent, les épées sont tirées mais Talain s' interpose. Alphand repart aigri, en maugréant que le roi commence à le gonfler. Le prince Lhyr est élu roi des 3 forêts elfes à cette occasion. Néanmoins, le roi décide de cette opportunité pour décider d' attaquer une nouvelle fois le château des templiers. Il propose à tous les prisonniers la liberté à l' issue de la campagne. L' armée est donc constituée, et part de nouveau au sud avec environ 2000 hommes. Leur but est de vaincre séparément les corps orcs, mais ils se plantent lamentablement stratégiquement et sont obligés de s' enfuir vers Clairval poursuivis par 5000 orcs. Acculés, ils sont obligés de combattre sur les pentes de la colline du château de Clairval. Cette forte position les sauve, les orcs chargent, font des pertes, mais ne peuvent percer la ligne de défense soutenue par les archers et les bombardes. Ils finissent par se replier au Sud, en laissant encore 1000 guerriers sur le terrain. Néanmoins, le château des templiers n' est toujours pas pris...A l' automne, les porteurs reçoivent comme demande expresse d' Evelnyr (qui semble avoir des connexions avec les anges) d' aller récupérer Louis de Malvèse. Donc expédition, avec le fils de Dolan Cirederf, Pierre. Après de nombreuses péripéties, Chlodweig est capturé, exorcisé et ramené à son grand père. Pierre est malheureusement disparu dans la gueule d' un gigantesque démon. L' ange gardien des porteurs, Saint Bernard est également détruit. Il sera remplacé par Saint Saturnin. En décembre, à Camelot, à l' occasion du grand tournoi annuel, Evelnyr a préparé son coup: il est élu non pas roi, mais empereur de la chrétienté. Seuls Sarras, Cobernyc et Kerrindwen refusent de lui prêter hommage.
  • 542 (202): L' empereur dévoile son plan au roi Jean: il veut faire campagne pour prendre et soumettre Sarras, dont le potentiel militaire est intact mais assez inexpérimenté. Il compte sur Agramor et ses vétérans pour faire une puissante diversion pendant que l' armée principale attaque d' un autre front. En échange de ce nouveau sacrifice, il s' engage à monter une vaste armée afin de raser la forêt noire l' année d' après. Agramor dépêche donc 1000 hommes et arrive à vaincre successivement (et non sans mal) deux comtes de Sarras. Les pertes sont fortes, surtout pour Artigne qui a dû charger des bombardes. Mais la diversion est réussie, l' empereur bat l' armée du Duc renforcée des moines Ante Renovae (spécialistes du "domptage" de démon qu'ils mettent dans leurs épées ou leurs armures). La campagne est gagnée, mais Evelnyr demande aux porteurs de croix de se rendre dans un monastère Ante Renovae, d' aller de nuit dans les cellules et de tuer le prisonnier du cachot dont il leur indique le n°. Ils y vont, trouvent...2 personnes dans le cachot, un amnésique et Louis de Malvèse, ou bien un sosie trés ressemblant. Pris de perplexité, ils ne tuent personne, rendent ce "Louis" à Malvèse et emmènent l' amnésique avec eux. Sarras capitule, Cobernyc se soumet, seuls les Kerrindwens continuent de refuser le pouvoir de l' empereur. Mais pour la prmière fois depuis bien longtemps, les 5 duchés de Logres sont maintenant bien unis. Enfin, Jean épouse la fille du Duc d' Auray, la désormais célèbre "Reine Margotte".
  • 543 (203): Après de nombreuses recherches, il s' avère que l' inconnu se nomme Alexandre de Rakslov, qu'il est d' origine Skavite, que son père n' était autre que... Volskar et que son frère était Astinus, qui la vérité dévoilée se suicide. Julius disparaît également dans ces mystérieuses circonstances. Alphand, qui en a marre des agramoriens, décide d' accepter la proposition des citées Lodlaÿns: il en prends le contrôle (en l' absence des vrais Lodlaÿns, il semble le seul à posséder du sang Lodlaÿn-bien que l' empereur soit semble-t-il en contact avec un clan des pierres violettes) en échange de l' abandon de ses titres chez les humains. Le roi organise donc une seconde élection de régent. Les candidats: Ganelon, Sire Orion (fils d 'Ifin), le baron Yvain de Saint Bois, Dolan Cirederf, Sire Rakslov. Les électeurs sont: Albion, Talain, Goratz, la reine Alix, le roi Lhyr, le roi Ragnakos. Finalement, à la surprise générale, c' est Rakslov qui est élu. L' été, l' empereur avertit le roi Jean de son arrivée et lui demande d' échafauder le plan de bataille. La grande guerre contre la forêt noire peut commencer...
  • 547

Le Clergé d' Agramor

Bateau d'Agramor

  • Le Galhaut
  • Aragon (utilisé par Gunther d' Arwin puis par Robert d'Arwin); recouvert de plaque de métal, et mesurant 30 m de long.
  • Goratz (Utilisé par Cedric de Villantroy).
  • Agramor (Utilisé par Raymond d'Arwin) - inauguré le 15 juillet 540.
  • Coule à pic (restauré en XXX).
  • L'Angus.
  • L' Arwin, basé à l' île de l' Espérance.
  • Le Requin-noir (puissant grand trois mâts).

Amiral de la flotte Agramorienne:

  • Amiral le Flahot.

Fêtes et célébrations

Fête des enfants 13 février

Tournoi de Minas Alqua Avril

Carte

Carte de l'ouest

Route

  • Kerrindwen - Eristal payé en 549